Lacoste toujours

septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Action Banjo par Mois

KADJO, ou le Banjo a son Rock

Guitariste de formation, Kadjo a comme beaucoup, découvert le banjo par le cinéma. Mais c’est le magnifique film d’ Arthur Penn, Bonnie & Clyde, de 1967, qui lui a fait découvrir le bluegrass et cet instrument jubilatoire, et non comme souvent cité, le film Délivrance de John Boorman, qui fut néanmoins la confirmation de sa passion.
Fort de son amour du blues, du rock et du bluegrass, il a développé sa musique autour de cet instrument, ses compos mélant tous ces genres, et son banjo servant de passerelle.
Après de nombreuses recherches, il a réussi à trouver un moyen de jouer du banjo sur un ampli avec distorsion, afin de suivre en intensité ses compères musiciens, qui à la batterie, à la basse, et à la guitare électrique avaient tendance à être beaucoup plus fort que lui.
Plusieurs cellules (un fishman pour le grain, et un humbucker pour la puissance) ont été installées dans des endroits stratégiques de son Banjo « Quincampoix ».
Pour vous faire une idée, vous pouvez aller l’écouter sur soundcloud, son groupe s’appelle : FOUR VILLAINS LATER
Lui, vous le retrouverez sur Facebook. Il s’appelle KADJO VILLAIN. Mais rassurez-vous, il n’a de vilain que le nom. Il adore échanger sa passion, et rencontrer de nouveaux amoureux de musique!

Pour les apprentis banjoïstes qui cherchent un professeur de banjo sur Paris, Kadjo donne des cours de banjo. Contactez-le au 06 15 07 80 87.

Guy Donis – « Banjoïste inattendu »

Virtuose du banjo 5 cordes et compositeur, Guy Donis fait ses premiers pas sur scène en Belgique (son pays d’origine) en 1985. A cette époque, il tourne partout en Europe avec ses deux principaux groupes Gold Rush (Bluegrass/Newgrass) et Badiane (musique du monde/New acoustic Music).
Dans les années 2000, il s’installe à Montréal, où de nombreux artistes québécois lui demandent de collaborer avec eux sur scène et en studio. Également joueur accompli de mandoline et de dobro, il a participé depuis son arrivée au Canada à des dizaines d’albums. On peut entendre ses compositions sur les radios canadiennes ainsi que dans des spectacles de danse, à la télévision et au cinéma.
Actuellement il tourne principalement avec le groupe de bluegrass Notre Dame de Grass  et avec son projet solo Paroles D’arbre.
Il a été souvent référencé parmi les meilleurs banjoïstes internationaux, notamment sur deux compilations sur le banjo: Banjo Influences (France) et Magic Banjo (Allemagne) ainsi que dans l’ouvrage Le Banjo pour les Nuls.

Banjonautes québécois, vous avez une chance inouïe, Guy a une grande expérience pédagogique et donne des cours de banjo à Montréal ! Contactez-le.

Regardez ces deux vidéos et visitez son site.

Jean-François Gion à la Une

Découvrez Jean-François Gion, musicien multi-instrumentiste, mais surtout passionné de banjo 5 cordes. Regardez ses vidéos, visitez son site, guettez ses concerts et si vous désirez un professeur en Moselle, contactez-le au plus vite!
Jean-François Gion s’est pris de passion pour le banjo 5 cordes en écoutant Pete Seeger, puis s’est intéressé aux artistes américains et européens pratiquant cet instrument. Il a développé sa technique dans les deux styles, bluegrass et clawhammer. Il a été membre de plusieurs formations « Folk », a participé à différents spectacles (concerts, théâtre, jeune public, animations musicales…) , et quel que soit le style, ou le public visé, il a toujours eu un banjo à portée de la main.
Il y a quelques années, il a redécouvert le banjo Clawhammer, créatif, mélodique, expressif, et a pris conscience que ce style de banjo lui serait utile pour s’exprimer à sa façon, grâce également aux nombreuses manières d’accorder l’ instrument.
Jean-François parle de ses banjos clawhammer :
– « un vieux ‘‘Clifford Essex, Concert Grand », qu’a bien voulu me céder, il y a quelques années, Steve Waring
– un magnifique banjo, avec une touche un peu plus large (à ma demande), fait par le luthier Philippe Revel »

« A little Bird in Lyon »

« Roumania »

« Depuis de très nombreuses années, je m’adresse presque exclusivement, lors de mes spectacles, au « Jeune Public ». Parfois, ils me demandent, si je devais choisir un seul instrument, quel serait mon choix. J’hésitais. Maintenant je le sais, c’est celui avec lequel je passe de longs moments…le Banjo. » (Jean-François Gion)